Entretien avec Éric Piolle

By | 21 février 2014

piolle-aperoChaque campagne électorale, depuis des années, voit les « réunions d’appartement » se multiplier. Je n’ai jamais participé à une rencontre de ce type, et j’ai toujours été curieux de la façon dont cela pouvait se passer, ou s’organiser, et ce qui pouvait s’y dire.

Pour être fixé, j’ai pris l’initiative d’en organiser une. J’ai contacté Éric Piolle, qui m’a donné son accord de principe, puis des copains avec qui je partage une tradition de soirées-apéros régulières depuis des années. Issus de tous les milieux sociaux, pratiquant des métiers différents et d’obédience politique variable (voire indéterminée), ils ont accepté de jouer le jeu.

Chacun est venu avec ses propres questions que personne d’autre, et surtout pas le candidat, ne connaissait. Nous avons posé nos questions, et obtenu des réponses. Pour que les électeurs indécis puissent se faire une idée, j’ai filmé le résultat. Divisé en 4 partie, l’échange dure un peu plus d’une heure et plusieurs sujets très différents sont abordés. Le film n’est ni monté ni coupé, et la continuité temporelle est respectée.

Cet entretien s’est déroulé le 15 février 2014, de 20h à 21h15 environ.

Première partie

– Le parcours d’Éric Piolle ?
– Pourquoi un engagement seulement local ?
– Comment gérer les désaccords au sein d’un groupe politique ?
– Quid des écologistes sur les autres listes ?
– L’alliance EELV/PS au gouvernement : une contradiction ?

Deuxième partie

– Les concessions en cas de fusion ?
– Pourquoi ne pas avoir choisi le PS au premier tour ?
– En quoi votre projet pour Grenoble est-il différent de celui du PS ?
– Quel est le projet qui vous tient le plus à cœur pour Grenoble ?

Troisième partie

– Pourquoi les transports en commun ne sont-ils pas gratuits ?
– Votre avis sur la Métropole ?
– Quid des transferts de compétences ?
– De personnel ?
– Sur la précarité de l’emploi dans les collectivités ?

Quatrième et dernière partie

– Que comptez-vous faire du côté de la sécurité ? De la police municipale ?
– Pour une police de proximité ?
– Sur l’aménagement des quartiers et la démocratie participative ?
– Si vous aviez une baguette magique, que feriez-vous de Grenoble ?
– Que ferez-vous au sujet des grands travaux ?
– Quel vision pour la ville ?

2 thoughts on “Entretien avec Éric Piolle

  1. pierre

    Dommage que le candidat écolo ait passé pas mal (trop) de son temps à critiquer l’adversaire (et on a bien compris que c’était le PS et non la droite…). Porter et défendre un projet me semble plus intéressant que le « dénigrement » systématique même s’il est toujours possible de mieux faire, bien sûr. La vraie question, c’était: « quel est votre projet? » et on est resté un peu sur notre faim en écoutant cette itv, intéressante et instructive au demeurant. Répondre en disant qu’on va baisser les indemnités des élus, c’est un peu court et, surtout, c’est de la com’.

    Reply
  2. Alan

    Moi je pense que vous avez surtout entendu ce que vous aviez envie d’entendre Pierre. On la connaît bien cette stratégie, celle qui consiste à dire « Piolle fait que taper sur Safar et en plus il a pas d’idées »… Mais les gens ne sont pas aussi stupides. Dans cette réunion d’appartement il a été question de transition écologique, des transports en commun, de la métropolisation et de ce qu’elle implique, de l’emploi local, des grands travaux… Si les histoires avec le PS sont les seules choses à avoir retenu votre attention c’est plus de votre fait à mon avis !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *