Insécurité à Grenoble : « la parole, et les actes surtout, sont à la police ».

By | 26 février 2014

Vous êtes convaincu(e) que l’insécurité va grandissante ? Qu’elle se déplace vers le centre-ville ? Que c’est un phénomène nouveau ? Lisez cela :

« La police grenobloise a une œuvre salutaire à accomplir : elle doit épurer la jeune génération. (…) des mesures préventives, énergiquement appliquées, s’imposent. Tout le monde a remarqué que nos rues sont maintenant infestées de bandes de jeunes (…). La plupart n’ont peut-être pas 17 ans (…). Débraillés, la casquette sur le coin de l’oreille, le verbe haut, le vocabulaire grossier, ils déambulent dans les rues dévisageant les passants avec insolence quand ils ne les insultent pas (…). Si c’est cela la France de demain, plaignons notre pays de se voir livré à des bataillons de voyous.
Grenoble (…) se laissera-t-elle envahir par des bandes (…) dont l’oisiveté est le tremplin de nombreux crimes ? (…)Que la police donc, s’occupe, sans délai, d’endiguer cette vague (…). Que ses agents sillonnent les rues et interpellent ces groupes de jeunes gens dont l’attitude scandalise la population. (…) La parole, et les actes surtout, sont à la police.

Vous croyez lire une description de la place Grenette ce weekend ? Eh bien pas vraiment. En réalité, cet article du « Petit Dauphinois », que vous pouvez lire ici, date du mercredi 29 juillet… 1936. Un point de vue historique étonnant, et qui m’a fait réfléchir sur la situation actuelle et la conviction qu’ont certains que « c’était mieux avant ».

voyous

One thought on “Insécurité à Grenoble : « la parole, et les actes surtout, sont à la police ».

  1. PETITGAND Jean-Marie

    Cela prouve bien (malheureusement !) que toutes les municipalités qui se sont succédé jusqu’ici n’ont rien PU ou rien VOULU faire !
    Le changement c’est maintenant avec la seule liste capable d’éradiquer le fléau et ayant la volonté de le faire : la liste GBM (Grenoble Bleu Marine).

    Là dessus : PAS D’INDECISION ! ! !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *