Développement durable

Proposition Liste
Réhabiliter 4 000 logements existants au plan thermique, d’embellissement ou d’accessibilité.
Priorité aux modes doux pour se déplacer : marche à pied, développement sécurisé du vélo, extension du tramway, nouvelles « zones 30 », restructuration de la gare.
Réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre, instaurer la gratuité des transports publics lors des pics de pollution, créer de nouveaux espaces naturels (Flaubert, Esplanade, Presqu’île…).
Engager un grand plan de réhabilitation énergétique des logements. Pour lutter contre la précarité énergétique nous déploierons un plan massif d’isolation thermique des logements. Les copropriétés privées fragilisées et le logement social en seront les priorités, plus particulièrement ceux bâtis entre 1945 et 1975. L’enjeu écologique et économique, notamment pour l’emploi exige une mobilisation de grande ampleur. Les diagnostics énergétiques seront généralisés. Un dispositif de type «tiers- investisseur» sera créé pour permettre le financement des travaux et stopper l’augmentation des charges.
Lutter contre toutes les pollutions, et engager la révolution des transports. Nous ferons de la santé une priorité en luttant contre toutes les pollutions : atmosphériques, sonores, électromagnétiques… Nous préviendrons les pics de pollution par la gratuité des transports collectifs avant l’atteinte des seuils d’alerte. Nous poursuivrons le développement des transports en commun : meilleure fréquence le soir, les WE et pendant les vacances, tram-train dans les trois vallées autour de Grenoble, tram E prolongé vers le Sud et tram A vers le Nord et le Sud, bouclage des lignes existantes par une ligne «rocade Sud». Nous viserons un triplement des déplacements en vélos : sécurisation des trajets et des points noirs, voies express cyclables, créations d’ateliers de réparation dans chaque quartier, stages de « remise en selle », etc.
Planter 5 000 arbres et embellir la ville. Grenoble, une ville trop minérale ! Un effort conséquent sera mené dans tous les quartiers en matière de propreté urbaine, d’animation et d’aménagement de l’espace public pour une ville conviviale et embellie. Nous développerons les parcs, les jardins et la végétalisation de toute la ville. Nous planterons 5000 arbres d’ici 2020 : des variétés rares, anciennes, locales et des fruitiers. Nous multiplierons les jardins familiaux et partagés dans tous les quartiers.
Viser 100% de bio et local dans la restauration collective. Pour une alimentation de qualité, du bio et local pour tous : scolaires, personnes âgées (CCAS), personnel municipal. Nous travaillerons à la création d’une structure de transformation des produits bio ou locaux pour la restauration municipale. Nous soutiendrons l’agriculture périurbaine en aidant le développant les paniers de producteurs (AMAP) et les marchés.
Nous stopperons la bétonisation de la ville
Nous renforcerons les aides à la rénovation de l’habitat existant
Nous instaurerons un ramassage gratuit et régulier des encombrants
Nous créerons des espaces verts de proximité
Nettoyage hebdomadaire des rues grâce à une interdiction cyclique du stationnement dans ces rues pendant 2 heures.
Diminution des déchets grâce à un système vertueux récompensant les moins pollueurs
Valorisation des déchets verts en énergie
Lancement d’un nouveau service de ramassage des encombrants
Poursuivre l’enterrement des bacs de collecte de verre dans les zones à fort déplacement piétons et cycles.
Amélioration de la qualité des parcs et restructuration du parc Guy pape en parc urbain, porte du parc de Chartreuse.
Construction d’une continuité verte et développement des points de verdure avec les habitants et l’union de quartier.
Amplification du travail d’agglomération sur la réduction des gaz à effet de serre et des polluants les plus nuisibles pour la santé.
Développement de points d’eau : les rivières à ciel ouvert et fontaines pour lutter contre les fortes chaleurs.
Campagne permanente de meilleure utilisation des ressources en énergie, chauffage et eau. Établissement d’un indicateur des économies réalisées par les ménages conseillés.
Tarification sociale de l’eau et de l’énergie
Encouragement à la production locale d’énergie
Fusion des SEM d’énergie de la ville pour une politique plus globale en matière d’énergie
La rénovation thermique des bâtiments pour réduire les consommations
La sensibilisation des usagers aux économies d’énergie et des ressources.
La mise en place de compteurs intelligents permettant de maitriser ses consommations
L’isolation thermique des bâtiments publics.
Le nettoyage des rues, des places et des espaces verts.
Le développement de parcs à vélo.
L’augmentation des pistes cyclables en ville partout où c’est possible.
L’augmentation de la capacité de stationnement des vélos dans les immeubles appartenant à la ville.
La création d’un badge « Cycliste Responsable » visant à sensibiliser les cyclistes grenoblois aux bonnes règles de conduite et à garantir ainsi la sécurité pour tous.
De stopper les impositions dites « environnementales » sur les constructions nouvelles.
Tarification réduite pour le stationnement des véhicules écologiques. Dans un contexte urbain marqué non seulement par la multiplication des moyens de transports pas ou peu émetteurs en CO2 (vélos, bus, tramways), mais aussi par une présence intense de l’activité automobile, nous proposons une tarification réduite pour le stationnement des véhicules écologiques afin d’inciter les automobilistes à rouler vert.
Un éclairage public à base de LED. Nous comptons utiliser les énergies renouvelables de manière plus fréquente. Nous souhaitons alimenter les lampadaires de rue par des panneaux photovoltaïques stockant l’énergie afin de les rendre autonomes. Ces lampadaires seront équipés d’ampoules de type LED avec une gestion contrôlée de la puissance d’éclairage afin de favoriser l’économie d’énergie.
Toujours dans un souci de production énergétique propre et responsable, nous prévoyons la mise en place de panneaux solaires sur certains bâtiments publics.
Des capteurs de fuite d’eau sur la ville. Nous avons le bonheur de disposer dans notre commune d’une excellente qualité d’eau et nous en profitons tous les jours. Pour éviter de gâcher cette ressource précieuse, nous envisageons d’équiper le système de canalisation, de capteurs capables de détecter d’éventuelles fuites d’eau. Cela permettra de traiter au plus vite ces fuites et ainsi de limiter leur impact écologique et économique pour la municipalité.
Nos mesures supplémentaires : poses de pelouses éco-innovantes, installation de pigeonniers contraceptifs, des feux de circulation de nuit intelligents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *