Programme de « Imagine Grenoble »

Attention : l’original du programme de la liste « Imagine Grenoble » peut être télécharger en cliquant sur ce lien.

Moralisation de la vie publique

La distance entre les citoyens et le monde politique s’accroit. Les élus doivent donner l’exemple et redonner confiance aux citoyens.

Nous proposons :
1. Engagement moral par la signature de notre charte, proposition de celle-ci à l’ensemble des élus de la future Métropole.
2. Transparence sur les processus de décision et sur les moyens des élus (indemnités, notes de frais)
3. Prévention des conflits d’intérêt éventuels par la transparence sur les participations des élus ou des agents dans d’autres instances publiques ou privées.
4. Fin des cumuls qui ne permettent pas une présence effective des élus.
5. Amélioration de l’écoute des citoyens par les élus au cours de leur mandat par des rencontres régulières avec les habitants.
6. Participation des élus aux assemblées générales des unions de quartier et des différentes instances participatives
7. Promotion d’un véritable statut de l’élu local permettant aux élus issus de la société civile de mieux exercer leur mandat

Éducation-Prévention : priorité à l’enfant

Nous voulons placer l’enfant au cœur des priorités et faire de sa réussite l’assurance d’un meilleur avenir pour lui-même et pour notre société.
Les activités périscolaires, c’est important si elles profitent à ceux qui en ont le plus besoin mais l’essentiel est le temps scolaire et la qualité des apprentissages. La réforme des rythmes scolaires a engendré un bouleversement.
Fatigue, classes surchargées, cantine accélérée sont souvent le quotidien des enfants et des personnels.

Nous proposons :
1. Augmentation du budget d’entretien des écoles, agrandissement des espaces de vie et affichage transparent des dépenses.
2. Amélioration du confort thermique et de l’accessibilité dans l’école.
3. Amélioration de la qualité et de la diversité des repas, ainsi que du temps de repas dans les cantines. Insonorisation des locaux.
4. Contribution à la laïcité et au vivre ensemble dans tous les espaces scolaires.
5. Organisation de rencontres inter-écoles sur la base de projets communs.
6. Accompagnement à la création de pedibus

Périscolaire :
1. Développement de la collaboration entre enseignants, intervenants périscolaires et parents.
2. Développement de la capacité d’accueil pour les activités périscolaires à contenu et renforcement de la formation des intervenants (apprentissage du vélo, sensibilisation sur les déchets, l’utilisation de l’énergie, activités culturelles ou sportives…).
3. Optimisation des créneaux horaires pour une meilleure qualité des activités périscolaires
4. Accompagnement de l’enfant dans ses difficultés pour une amélioration de ses apprentissages.
5. Intégration dans l’alimentation des cantines de produit issus de circuits courts et de l’agriculture biologique.
6. Sensibilisation des enfants aux risques majeurs
7. Création d’un équipement de petite enfance dans chaque nouveau quartier

Ne laisser personne au bord du chemin

La crise a accentué des situations sociales déjà très dégradées. La ville centre, par la qualité de ses services, attire une population de plus en plus fragilisée. Notre effort doit être à la hauteur des situations créées.

Nous proposons :
1. Tarification sociale de l’eau et de l’énergie. Les besoins vitaux doivent faire l’objet d’une tarification particulière, qui prennent en compte la situation de chaque famille.
2. Développement sur l’agglomération.de petits établissements d’accueil possédant un chenil. Expérimentation d’un lieu d’accueil d’urgence accessible (de 17 h à 10 h du matin) de manière autonome grâce à la lecture optique de la carte d’identité.
3. Développement de projets « solidaires » et d’insertion ».
4. Création d’un lieu d’accueil de soin pour les personnes précaires, sur le site hospitalier.
5. Distribution d’une partie des aides en monnaies locales (type « Tourn’Sol »)
6. Mise en place d’un suivi et d’une écoute des professionnels de l’action sociale.
7. Soutien des actions de mixité sociale et intergénérationnelle.

La solidarité envers nos aînés

Nous proposons :
1. État des lieux précis des places existantes (y compris temporaires). Évaluation de la demande par rapport au nombre de places disponibles. Définition d’un plan de création de nouvelles places.
2. Création d’un guichet unique pour les dépôts de dossier d’entrée en établissements. Coordination entre les différents établissements.
3. Augmentation du nombre de places temporaires pour permettre de libérer pendant quelques heures les accompagnants de personnes dépendantes.
4. Promotion de la colocation intergénérationnelle avec échange de petits services.
5. Valorisation des postes des personnes travaillant en établissement ou a domicile et mise en place des formations continues
6. Aide au maintien à domicile par l’équipement des logements et le soutien aux aidants
7. Amélioration des conditions d’exercice des aides à domicile (transport, formation …)

Une ville sans jeunesse est une ville sans avenir

La jeunesse est diverse et ses préoccupations multiples. L’adolescence et l’entrée dans la vie sont des périodes difficiles et doivent être fortement soutenues.

Nous proposons :
1. Soutien actif aux initiatives jeunes.
2. Prise en compte des pratiques culturelles ou sportives des jeunes.
3. Aide active pour l’insertion dans la vie professionnelle, notamment la recherche de stages ou l’alternance.
4. Soutien aux associations et structures de l’éducation populaire par un conventionnement adapté à leurs besoins et à la pérennité de leurs actions.
5. Aide et sensibilisation au service civique.
6. Approche transversale des problèmes des jeunes, incluant la mobilité, le logement et l’accès aux services.
7. Recueil de la parole des jeunes et contacts réguliers avec les élus.
8. Évaluation régulière des politiques en faveur de la jeunesse.
9. Prise en compte des besoins des étudiants en matière de santé et de logement. Partenariat avec les étudiants sur les projets jeunes et le périscolaire
10. Soutien aux initiatives des parents.

Se mobiliser pour l’enfance, où tout se joue

Nous proposons :
1. Création d’un guichet unique de l’ensemble de l’offre petite enfance.
2. Renforcement de l’information sur les assistantes maternelles présentes sur la ville (disponibilités, adresses, âges des enfants accueillis, etc.).
3. Renforcement de la qualité de l’accueil individuel et collectif petit enfance.
4. Soutien des accords entre entreprises pour proposer des centres multi-accueil réguliers ou d’urgence pour répondre aux besoins des parents salariés.
5. Accompagnement de la ville à la création de crèches associatives ou privées.
6. Création de locaux mutualisés dans les nouvelles constructions permettant aux parents de se partager la garde d’autres enfants de l’immeuble de manière occasionnelle.
7. Transparence sur les places disponibles et leurs règles d’attribution. Création d’une application Smartphone/web pour le suivie des demandes et la visualisation des offres disponibles.
8. Développement des relais d’assistantes maternelles.

Une ville où chacun est respecté pour ce qu’il est

Nos différences sont un formidable atout collectif.

Nous proposons :
1. Information dans toutes les antennes de secteur sur les droits personnels des citoyens.
2. Actions pour l’égalité femme/homme et la place des femmes dans les instances de décision
3. Insertion dans les marchés publics d’une clause assurant une ouverture à la diversité et une égalité des chances à l’embauche.
4. Aide à la tenue de permanences pour les organismes et associations d’aides aux victimes.
5. Sensibilisation, formation et accompagnement des agents de la mairie et des citoyens pour reconnaître les situations discriminatoires et les dénoncer
6. Création d’une procédure d’alerte par l’intermédiaire d’un site internet indépendant pour l’information et l’enregistrement des faits discriminatoires.
7. Mise en oeuvre des actions pour prévenir et, le cas échéant, sanctionner tout propos ou attitude discriminatoire.
8. S’assurer que les règles et procédures mis en place en interne et en externe ne sont pas sources de discriminations.
9. Subvention uniquement accordées aux projets d’associations dont la procédure d’adhésion et le fonctionnement n’est pas discriminatoire.

Une ville apaisée

Une ville qui s’arrête est une ville qui dépérit, perd des habitants et des emplois. La demande de logements, tant privés que sociaux reste très forte. Créer de nouveaux espaces de vie, conviviaux et ouverts vers la nature, économes en ressources, est un enjeu majeur.

Nous proposons :
1. Accélération de la rénovation du parc ancien, des voiries, des places et des espaces publics
2. Mise en place d’un conseil consultatif de l’urbanisme composé de professionnels indépendants proposant un regard extérieur
3. Développement d’une offre de logements abordables et adaptés.
4. Création de logements calmes, évolutifs et économes, poursuite d’une construction toujours plus innovante, dans la mixité et le vivre ensemble
5. Réalisation de locaux adaptés aux besoins des entreprises et artisans, très efficaces sur le plan énergétique, avec des locaux pour usagers des « modes doux » (douches, vestiaires, etc.).
6. Suppression des coupures urbaines à l’occasion des projets de renouvellement urbain.
7. Continuité des pistes cyclables.
8. Mobilier urbain modulable pour un usage plus respectueux des riverains.
9. Vision d’ensemble de la transformation de la ville et de l’agglomération à travers le Plan Local d’Urbanisme dont la révision a été lancée par Philippe de LONGEVIALLE afin de mieux respecter l’identité des quartiers.
10. Anticipation de la mise en place d’un PLU d’agglomération
11. Poursuite de la création de nouveaux parcs publics
12. Meilleure anticipation des évolutions des effectifs, notamment scolaires
13. Généralisation d’écocité à tous les territoires de la ville
14. Poursuite du renouvellement urbain sur Villeneuve et Mistral et extension à l’Abbaye et Jouhaux

… où chacun s’exprime librement et est écouté.

Nous proposons :
1. Amélioration de l’écoute des citoyens par les élus au cours de leur mandat par des rencontres régulières sur les quartiers.
2. Révision des secteurs de la ville, en concordance avec les nouveaux périmètres des Unions de Quartiers. Création d’un nouveau secteur 4 central dans la ville. Rattachement du territoire de l’Union de Quartier centre gare au secteur 2.
3. Mise en place d’un élu et d’un interlocuteur référent au sein de l’antenne de secteur pour chaque Union de Quartier.
4. Participation citoyenne claire, efficace et indépendante, et fin de la coprésidence des CCS par des élus.
5. Réduction et coordination des réunions organisées par la ville et par la Métro.
6. Réaffirmation du rôle des unions de quartier qui seront au centre d’un travail collaboratif entre agents municipaux et citoyens
7. Amélioration des démarches de concertation par un partage des éléments dès que les idées sont validées par la majorité municipale
8. Une information mensuelle sur l’avancée des projets en cours et une explication claire et argumentée des choix retenus par la ville.
9. Initiation des enfants à la démocratie par la pratique (création de conseils des enfants par secteur, conseil des jeunes)
10. Diffusion du conseil municipal par internet et mise en ligne des décisions. De même pour la Métro
11. Mise en place d’une procédure d’alerte citoyenne sur les grands projets avec 5000 signatures de citoyens et saisine par le conseil municipal

Booster l’économie pour créer des emplois

Soutenir les entreprises et transformer la richesse produite en emplois accessibles à tous : tel est l’enjeu d’une politique économique efficace.
Nous proposons :
1. Amélioration de l’accessibilité de la ville et de son contournement en privilégiant les modes doux
2. Soutien aux projets innovants provenant du modèle Université-Recherche-Industrie, notamment à travers l’aide à la R&D
3. Soutien à l’économie solidaire, notamment par la mise à disposition de nouveaux locaux
4. Pérennisation des emplois dans la culture, le sport et les activités associatives
5. Développement des circuits courts
6. Soutien à l’économie circulaire et aux filières de revalorisation
7. Création d’un lieu de promotion des agriculteurs et producteurs locaux. Soutien à l’agriculture périurbaine
8. Maintien de zones d’activité économiques, notamment artisanales dans les quartiers.
9. Soutien à la mission locale pour l’emploi
10. Développement des hôtels et pépinières d’entreprises

Faire du commerce un élément d’attractivité

Nous proposons :
1. Promotion des commerces qui vendent des produits locaux par l’élaboration d’un guide et aide aux marchés et producteurs locaux.
2. Renforcement des linéaires commerciaux
3. Création d’un local de distribution permanent pour les agriculteurs de l’agglomération.
4. Redéfinition des règles de fonctionnement des terrasses, suivi annuel de l’utilisation de la voirie
5. Implication des commerces dans l’embellissement, la végétalisation et la rénovation du centre
6. Création d’un plan d’embellissement des rideaux métalliques et devantures.
7. Poursuite de l’embellissement féerique à Noël
8. Développement d’une ouverture tardive un soir de la semaine
9. Création d’un service de livraison à domicile centralisant les commandes faites en centre ville.
10. Contenir le développement de grands centres commerciaux en périphérie d’agglomération
11. Amélioration de la signalétique des petits pôles commerciaux
12. Soutien aux animations des Unions commerciales

Grenoble, haut lieu du tourisme

Nous proposons :
1. Embellissement de la ville et de son patrimoine. Accompagnement des mutations des bâtiments patrimoniaux avec des partenariats entre acteurs économiques et associatifs
2. Renforcement de la propreté du centre-ville
3. Création d’un tracé au sol « Dauphin » pour guider le visiteur en ville
4. Développement du tourisme durable, création d’un circuit de visite à vélo
5. Création de stationnements pour bus aux lieux stratégiques
6. Création d’un site internet spécifique pour les nouveaux arrivants
7. Partenariat avec l’industrie hôtelière et para-hôtelière, pour améliorer l’offre
8. Modernisation des outils de l’office du tourisme (logo, site, supports …)
9. Actions pour classer l’office de tourisme en catégorie 1
10. Développement des labels famille+, tourisme et handicap
11. Valorisation des circuits touristiques selon différentes thématiques
12. Développement du tourisme industriel ou de la recherche
13. Déplacement de l’office du tourisme dans le palais delphinal et création d’une antenne à la gare
14. Destruction de l’îlot république et création d’une nouvelle place
15. Redynamisation d’Alpexpo avec la Metro et les acteurs économiques

Développer de nouveaux services

Les usages évoluent vite et les nouvelles technologies davantage encore.
Pour maintenir une qualité de services, nous devons innover et valoriser les services existants.

Nous proposons :
1. Développement d’un bouquet de services innovants disponibles en ligne pour les habitants et visiteurs 24 h/24 h (culture, sport, déplacements, stationnement, réservations …)
2. Création d’une carte multiservices basée sur la carte « OùRA » (transport, culture, sport, services de la ville, piscine, bibliothèque etc .) avec un programme fidélité récompensant les modes de vie durable. Promotion d’un tel système au niveau de l’agglomération.
3. Création d’ateliers de bricolage participatifs
4. Centralisation des commandes de proximité et création de boîtes à cadenas électronique sur chaque place de quartier accessible 24 h/24 h (on reçoit un paquet dans la boite on reçoit par SMS le lieu et le code.

La culture au quotidien

Grands équipements et structures de quartiers ne s’opposent pas, mais se complètent. La pratique amateure et les petites compagnies doivent être soutenues afin de favoriser la proximité et la diversité.

Nous proposons :
1. Amélioration de l’accès à la culture pour tous en favorisant la proximité avec les habitants.
2. Création de passerelles pour améliorer la diffusion et la valorisation des artistes.
3. La transparence sur les subventions et la mise en place d’assises des associations culturelles de Grenoble
4. Conventionnement des équipements favorisant la collaboration et la résidence.
5. Sauvegarde du patrimoine restant à réhabiliter (tour Perret, maison de l’international, palais du parlement, ancien musée de peinture, poudrière …)
6. Eveil des enfants à la culture, en modifiant l’offre périscolaire, et en facilitant l’ouverture des écoles aux artistes.
7. Création dans l’ancien musée bibliothèque place de Verdun d’une nouvelle médiathèque en intégrant un espace de diffusion des nouveaux moyens d’informations et un café convivial. Ses contenus numériques seront accessibles 24h/24h à distance.
8. Négociation avec le Conseil Général pour la valorisation du palais du parlement et son utilisation pour promouvoir l’image de Grenoble.
9. Création d’un événement majeur sur la ville en utilisant tout le foisonnement scientifique et culturel en rapport avec l’image et les nouvelles technologies.
10. Création d’une offre de transport adaptée aux évènements culturels (horaires de nuit et WE)
11. Remplacement du concert d’été par un festival des artistes grenoblois interdisciplinaire sur l’anneau de vitesse.

Des transports sûrs, efficaces et connectés

Des transports rapides et non polluants, l’intermodalité, des services de mobilités adaptés aux usages, des cheminements piéton et vélo sécurisés : des enjeux majeurs pour notre ville.

Nous proposons :
1. Création d’une ligne de bus électrique circulaire entre les quais, la gare, et le centre ville.
2. Création d’une application Smartphone/Web qui donne le temps de trajets tous modes de transport confondus, signale les places de stationnement libres, informe les cyclistes sur les parkings, parcours, pistes cyclables, services.
3. Création d’une zone centre-ville et des zones à 30 km/h, près des habitations et lieux fréquentés
4. Interdiction du transit au centre-ville de 10 h à 16 h le samedi.
5. Création de prises pour vélos et véhicules électriques.
6. Amélioration de l’intermodalité, création de parkings relais voiture –> transport en commun ou vélo.
7. Développement des lignes « chrono » et à haut niveau de service, dans des espaces dédiés.
8. Mise en place d’une procédure de recueil des avis des utilisateurs
9. La gratuité des transports en commun lors des pics de pollution.
10. Etude des projets de transport par cable (Vercors, Belledonne, liaison des trams A, B et E).
11. Création d’une carte multiservice, permettant de gagner des points dans le cas d’une pratique dite « développement durable », utilisable pour d’autres services de la ville (piscine, …).
12. Définir un plan innovant de transport de marchandises sur les derniers kilomètres, en utilisant par exemple les lignes de tram la nuit
13. Gestion des travaux au plus court, en lien quotidien avec les riverains et commerçants
14. Création d’arrêts minute/livraisons à proximité des habitations (environ 50 m).
15. Aménagement de l’A480, du Rondeau et de la rocade sud, fluidification du trafic.
16. Création d’une troisième voie sur l’A480 réservée aux véhicules à faibles émissions de polluants.
17. Refus de la gratuité totale dans les transports, non pédagogique et déresponsabilisante qui se traduira par des hausses d’impôts

Priorité aux modes doux

La priorité doit rester aux modes doux, en particulier le vélo et la marche à pied, faciles dans une ville petite et plate comme Grenoble

Nous proposons :
1. Création de cheminements piétons confortables, séparés des vélos, et des continuités cyclables sécurisées
2. Création de boxes et de zones de stationnement sécurisés pour vélos sur l’espace public.
3. Augmentation forte des stationnements vélos dans les gares de l’agglomération
4. Mise en place de supports à vélos sur les bus et des places pour vélos pliants.
5. Mise à disposition de vélos dans les parkings. Soutien aux ateliers vélos.
6. Soutien à l’économie circulaire et aux associations dans le recyclage et la réparation des vélos, en lien avec les déchèteries/ressourceries de la Metro
7. Création d’espaces de réparation de vélo sur les marchés
8. Aide à la récupération et au recyclage des vélos non utilisés
9. Initiation des jeunes enfants au code de la route et à la pratique du vélo

Une gestion plus économe des fonds publics

Les impôts et taxes sont devenus insupportables pour la majorité des citoyens. Nous devons inverser le processus et initier une baisse progressive des impôts locaux.

Nous proposons :
1. Baisse les dépenses de fonctionnement pour plus d’investissement utile et moins d’impôts.
2. Rééquilibrage des dépenses de personnel dans les dépenses de fonctionnement
3. Publication de l’évolution des dépenses de la ville et des ratios principaux
4. Permettre l’accès des citoyens aux subventions et contributions diverses ainsi qu’aux rapports d’activités des organismes subventionnés.
5. Engagement avec les autres communes de la Metro d’une action vigoureuse pour mutualiser les services et les moyens afin de baisser le coût de l’action publique sans réduction de qualité. On doit pouvoir mutualiser au moins 10% des dépenses.
6. Simplification des processus administratifs et rationalisation du parc automobile de la ville.
7. Engagement d’un plan de réduction des consommations énergétiques dans les bâtiments publics

Un pacte fiscal avec les citoyens et la Metro

Depuis de nombreuses années, plusieurs compétences ont été transférées à la Metro sans que les communes cessent de les exercer. De plus, les moyens n’ont pas été transférés, alourdissant encore la charge collective.

Nous proposons :
1. Tout transfert à la Metro fasse l’objet d’un transfert total des moyens et d’une réduction correspondante pour les communes.
2. Les transferts de compétences doivent être justifiés par une réelle économie globale et doivent faire baisser les coûts
3. Un état des transferts et de la fiscalité correspondante sera publié chaque année, en annexe des budgets.
4. La proximité doit rester de la compétence des communes, seul interlocuteur reconnu aujourd’hui à cette échelle.

Des subventions mieux gérées pour plus d’efficacité

Les associations, grâce à la loi de 1901 et l’engagement des bénévoles, constituent un socle incontestable de l’action collective.

Nous proposons :
1. Transmission et publication des compte-rendu d’A.G. (rapport d’activité, bilan financier)
2. Transparence et publication des subventions versées
3. Conventionnement prenant en compte les mutualisations des biens et lieux mis à disposition, ainsi que des ressources de l’association
4. Création de passerelles entre associations
5. Campagne de sensibilisation de l’offre associative existante et promotion de celle-ci
6. Création d’une nouvelle maison des associations (ou en 2 ou 3 entités) en remplacement de l’actuelle, peu conviviale et peu fonctionnelle.

La santé au cœur de l’action

Nous proposons :
1. Création d’une équipe spécialisée de lutte contre le bruit, capable d’intervenir à toute heure et faire respecter les règlements et principes de vie en commun.
2. Mesure de l’impact de la pollution avant les opérations d’urbanisme. Limitation des types de véhicules de manière progressive dans le temps. Nous débuterons par la contrainte sur les bus et camions de transport.
3. Confortement des centres de santé.
4. Prévention des comportements à risques, alcoolisme, drogues.
5. Confinement des sources de nuisances
6. Programme d’accès à la santé pour tous
7. Aide au dépistage des pathologies
8.Prise en compte de la souffrance psychologique
9. Édition d’une nouvelle charte avec les opérateurs de télécommunication sur les émissions des antennes relais.

L’environnement et la biodiversité préservés

Le bruit et la pollution, liés à la circulation automobile et aux logements, sont des facteurs de mal-être et de problèmes de santé.

Nous proposons :
1. Nettoyage hebdomadaire des rues grâce à une interdiction cyclique du stationnement dans ces rues pendant 2 heures.
2. Diminution des déchets grâce à un système vertueux récompensant les moins pollueurs
3. Valorisation des déchets verts en énergie
4. Lancement d’un nouveau service de ramassage des encombrants
5. Amélioration du fil de la ville grâce à une application Smartphone/Web permettant le signalement d’anomalies en lien avec l’antenne de mairie et les Unions de Quartier
6. Poursuivre l’enterrement des bacs de collecte de verre dans les zones à fort déplacement piétons et cycles.
7. Amélioration de la qualité des parcs et restructuration du parc Guy pape en parc urbain, porte du parc de Chartreuse.
8. Construction d’une continuité verte et développement des points de verdure avec les habitants et l’union de quartier.
9. Amplification du travail d’agglomération sur la réduction des gaz à effet de serre et des polluants les plus nuisibles pour la santé.
10. Développement de points d’eau : les rivières à ciel ouvert et fontaines pour lutter contre les fortes chaleurs.
11. Création d’un espace de liberté pour les chiens dans le parc de l’esplanade, d’un local pour le maître-chien de la ville et pour informer ou conseiller les personnes désireuses d’avoir un animal de compagnie.
12. Campagne permanente de meilleure utilisation des ressources en énergie, chauffage et eau. Établissement d’un indicateur des économies réalisées par les ménages conseillés.
13. Tarification sociale de l’eau et de l’énergie
14. Encouragement à la production locale d’énergie
15. Fusion des SEM d’énergie de la ville pour une politique plus globale en matière d’énergie

Un droit à la tranquillité pour tous

La lutte contre la criminalité est du ressort de l’Etat et non de la ville. Mais une police de proximité peut permettre de traiter les problèmes du quotidien, ceux qui touchent les habitants.

Nous proposons :
1. Une ville plus sûre avec la création d’une application Smartphone/web permettant le signalement de fait en ligne 24 h/24 h à la police municipale
2. Proposition aux habitants d’une vidéo-protection renforcée et ciblée.
3. Étude de la mise en œuvre d’un système portatif ou mobile de vidéoprotection.
4. Responsabilisation des citoyens en particulier maîtres d’animaux, cyclistes, automobilistes dont le comportement met en danger la vie d’autrui
5. Mise en place des radars mobiles d’indication de dépassement de vitesse autorisée pour répertorier les lieux dangereux. Correction de la voirie si nécessaire.
6. Fermeture de certains parcs à proximité des habitations à 22 h sur la commune (ex la Savane aux Eaux claires, Parc Soulage)
7. Renforcement des effectifs et de l’équipement de la police municipale en fonction de ses missions.
8. Création d’une brigade spécialisée pour lutter contre le bruit (rodéo moto, voiture et nuisances sonores sur la voie publique)
9. Création de cheminements piétons et cyclables sécurisés, clairement matérialisés, lumineux la nuit
10. Révision de l’éclairage public des cheminements piétons et des parcs
11. Utilisation du temps périscolaire pour la prévention
12. Campagne de promotion de la sécurité cycle (éclairage, antivol, gravure, gilets, ….)
13. Création d’un conseil de la deuxième chance pour sortir les jeunes prédélinquants de l’impasse
14. Poursuite de la lutte contre les tags, création de surfaces de libre expression et responsabilisation financière des taggueurs
15. Développement de la collaboration entre villes

Le sport, facteur d’équilibre

Le sport dans la ville est essentiel. Sa pratique doit être simple, accessible à tous et se faire dans des équipements adaptés aux usages et contraintes d’aujourd’hui.

Nous proposons :
1. Amélioration de la communication de l’offre sportive par la création d’un lieu unique de mutualisation destiné à regrouper toutes les activités sportives sur Grenoble. Il sera dans le Palais des Sports qui reprendra une fonction sportive et de promotion du sport.
2. Extension des horaires d’ouverture des structures existantes.
3. Regroupement des délégations sport et activités de montagne.
4. Redéploiement des fonds vers le sport amateur et sport de masse.
5. Optimisation de l’utilisation des équipements sportifs pour promouvoir le sport de proximité, de loisirs et de compétition afin de créer et de pérenniser des emplois dans le sport.
6. Rénovation des équipements sportifs afin de permettre une pratique plus large et plus sécurisée des sports de loisirs et de compétition.
7. Création de nouveaux lieux voués au sport : une nouvelle piscine d’agglomération, plusieurs boucles pour la course à pied sur les coulées et franges vertes …
8. Ouverture au public de toutes les structures de compétition pour la promotion du sport de haut niveau.

Le logement pour tous

Le logement abordable doit être une priorité. La ville est à tous et s’y installer ne doit pas être réservé à une élite. Les logements sociaux seront bien répartis et assureront une véritable mixité. Leur attribution sera claire et équitable.

Nous proposons :
1. Mise en oeuvre une politique de logements abordables et d’accession sociale pour les faibles revenus en luttant contre la spéculation foncière.
2. Répartition du logement social en évitant les fortes concentrations
3. Mise à plat des politiques d’attribution pour favoriser la mixité et le vivre ensemble
4. Une gestion plus rigoureuse des immeubles et la rénovation de l’ancien
5. Développement d’une tarification sociale de l’eau et de l’énergie pour les familles et les faibles revenus
6. Réalisation de logements économes en ressources et adaptables aux nouveaux modes de vie, notamment l’intergénérationnel.
7. Développement de l’ habitat participatif et de l’auto construction.
8. Poursuite de la charte de travail avec les professionnels de la construction

Une tarification solidaire

La précarité énergétique est devenue aujourd’hui une des principales causes des impayés de loyer et des charges.
L’accès à l’eau, à l’énergie et au chauffage doit être garanti par tous.

Nous proposons :
1. Une tarification solidaire qui garantisse l’accès au minimum nécessaire à la vie d’une famille en dissociant les besoins de base et les choix de vie.
2. La fusion des SEM d’énergie de la ville afin de garantir une gestion plus efficace, tournée vers l’usager
3. La rénovation thermique des bâtiments pour réduire les consommations
4. La sensibilisation des usagers aux économies d’énergie et des ressources.
5. La mise en place de compteurs intelligents permettant de maitriser ses consommations
6. L’accès aux données relatives à ses consommations.

Gérer une ville, c’est aussi se préoccuper du long terme

La gestion du quotidien et des besoins immédiats occupent une grande part du temps des élus.
Mais l’avenir d’une ville passe aussi par des choix à long terme et des décisions courageuses, pas toujours populaires.

Nous proposons à long terme :
1. Suppression des ruptures urbaines, avec des trames vertes et bleues bien identifiées permettant d’intégrer la ville dans son environnement montagneux, ses rivières, et ses espaces naturels.
2. Couverture partielle de l’A480 et de la rocade sud (conserver leur rôle d’autoroute urbaine mais la rendre moins nuisible en terme de pollution et nuisance sonore). Utilisation de l’espace recouvert pour installer des panneaux solaires en partenariat avec les entreprises grenobloises et développement d’une frange verte avec des espaces pour des activités ludiques et sportives permettant d’imaginer une continuité verte de la presqu’ile au parc Bachelard.
3. Une ville avec des transports en commun structurants interconnectés et un plan de circulation fluide au sein de son agglomération et du sillon alpin, grâce aux nouvelles technologies de l’information permettant de prévoir ses temps de parcours et déterminer le meilleur trajet afin que chaque citoyen de la métropole puisse circuler librement dans des temps maîtrisés.
4. Des entreprises en partenariat étroit avec la production et les services afin de diffuser l’emploi dans tous les secteurs d’activités et tous les territoires.
5. Une économie solidaire consolidée et représentant 20% des emplois.
6. Des infrastructures culturelles et sportives utilisées par des équipes rayonnantes et mutualisées au sein de la métropole, afin d’augmenter la diffusion et améliorer leur équilibre économique.
7. Un grand plan d’agglomération pour la réussite éducative.
8. Un accès aux nouvelles technologies pour tous.
9. Une sécurité mutualisée au sein de la métropole pour une force d’action rapide permettant à chacun de vivre, créer et partager paisiblement.

4 thoughts on “Programme de « Imagine Grenoble »

  1. Pingback: État de la campagne des élections municipales à l’attention des nouveaux visiteurs | GreMuni - Grenoble Municipales

  2. Pingback: Comparatif des programmes #1 : la vidéosurveillance | GreMuni - Grenoble Municipales

  3. Pingback: Comparatif des programmes #2 : l’alerte citoyenne | GreMuni - Grenoble Municipales

  4. Pingback: Comparatif des programmes #3 : tarifs des transports en commun | GreMuni - Grenoble Municipales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *